Mode: Au cours des 2 dernières décennies, l’économie de la mode et du textile a été profondément modifiée.

Mode: Quels métiers nous restent-ils en France ?

BERCEAU DE LA HAUTE COUTURE, LA FRANCE EST UNE RÉFÉRENCE MONDIALE DANS LE DOMAINE DE LA MODE.

Au cours des 2 dernières décennies, léconomie de la mode et du textile a été profondément modifiée. Les commerces indépendants multi marques ont perdu du terrain, au profit des chaînes de la grande distribution.  En effet, la concurrence des pays émergents a profondément ébranlé le secteur. Des dizaines de milliers d’emplois ont été perdus, soit près de les  2/3 de ses emplois dans le domaine ont étaient supprimés.

La restructuration et la délocalisation des entreprises liés au textile.

Pourtant, le flux de diplômés sortant chaque année, des rêves plein la tête, des formations en stylisme : ne cesse pas. Avec une activité en baisse et de moins en moins d’emplois, le nombre de stylistes en activité en France n’excèderai plus les  1 500, selon Forthac,.

projets

Des nouvelles compétences

À mesure qu’elles réorganisent leurs activités, les entreprises de la mode et du textile deviennent plus exigeantes en matière de qualification : si le secteur reste accessible avec un CAP, le bac pro, le BTS les cursus longs sont de plus en plus souvent demandés.

On retrouve dans les universités, de nombreux masters et licences professionnelles qui ont pour but de former des cadres.

Les métiers de la mode et du textile sont nombreux, on n’y retrouve :

Le directeur de collection:

À savoir la personne qui  oriente et coordonne les activités du bureau de style, des fabricants, des chefs de produit, etc., depuis l’analyse des tendances jusqu’à la présentation de la collection aux acheteurs. Il doit notamment garantir la cohérence des différentes lignes de produits dans le respect du style défini par le créateur.

Le créateur textile: 

Qui est celui qui imagine de nouveaux tissus à partir des cahiers de tendances, des besoins du marché et de la stratégie de l’entreprise (image de marque, cible…). Pour cela, il joue avec les couleurs, les motifs, les textures, les trames… Il travaille en lien avec le modéliste, le chef de produit, l’acheteur matière et le bureau de style.

Le styliste de mode: 

Le styliste de mode est au coeur du métier , il est celui qui est un créer de vêtements et d’accessoires. Il anticipe les courants de mode puis dessine des modèles en tenant compte des contraintes techniques de fabrication et de l’image de marque qu’il représente. Il réalise des pièces qui seront fabriquées en série ou de façon unique pour la haute couture.

Les modistes: 

Généralement créateur de chapeaux pour femme à contrario du chapelier. Il confectionne les chapeaux, les transforme ou les répare. C’est un artisan qui réalise à la main et sur mesure bibis, capelines, toques ou voilettes !

Puis les plumassier: 

Les plumassier est très recherché aussi bien dans la haute couture que dans l’univers du spectacle. Boas, accessoires de mode, costumes sont autant de créations que le plumassier est capable de réaliser.

LISAA-design-textile-stylisme-paris144

Aussi, le monde de la mode et du textile ne s’arrête pas là, il est est également composé de fabricants en tout genre, brodeur, agent d’études et méthodes habillement ,contrôleur qualité, ingénieur en textile, maroquinier , les patronnier-gradeur et bien d’autres ..

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.